Mariam Maïga et ses invités : 20.04.21

Coupures d'eau : quelle solution ?

En période canicule, nous assistons à des coupures d’eau dans le pays. Une situation qui se corse d’année en année. Par exemple, selon des experts, Bamako a besoin de 383 957 m3 d'eau par jour. La SOMAGEP-SA, la seule société qui assure l’exploitation de l’eau potable sur toute l’étendue du territoire national lui offre un maximum de 202 500 m3. Ce qui limite du coup l’accès au service de l’eau potable à une personne sur deux. Depuis des jours, plusieurs zones du pays sont confrontées à une pénurie d'eau. Si dans certains endroits l'eau n'est accessible que la nuit, dans d'autres localités les bornes fontaines et les robinets sont à sec depuis des semaines.Que faut-il faire pour produire la quantité manquante ? Quelles en sont les contraintes ? Ne peut-on pas prendre des mesures pour éviter les coupures trop fréquentes d'eau en période de chaleur ? Y a-t-il une solution alternative ?

Le Grand Dialogue de Studio Tamani pose le débat.

Nos invités au nombre de 3 sont :

Abdoul Wahab Diakité, de l'Association des consommateurs du Mali, Ascoma au téléphone;

Mme Salamata DIARRA présidente de la Coalition pour l'Accès à l'eau Potable, l'Hygiène et l'Assainissement (Caepha); au téléphone;

Dr Sidy Ba, Maître de conférence en Géologie et mines.

Nos tentatives pour avoir la Somagep-SA sont restées vaines

Ecoutez l' intégralité de l'émission Grand Dialogue :


Le Grand Dialogue: Télécharger