Sékou Gadjigo et ses invités

Transition : que pense la classe politique du projet de chronogramme électoral ?

Les législatives en 2025, la présidentielle en 2026, voilà ce que prévoit le projet de chronogramme transmis par les autorités de transition à la CEDEAO (la communauté économique des états de l’Afrique de l’Ouest). Ce calendrier suscite des réactions au niveau de la classe politique.

Certains partis et regroupements politiques parlent d’une volonté de confiscation du pouvoir par les autorités actuelles. Alors que pour d'autres,« il faut prendre le temps nécessaire pour refonder le pays ». C'est donc dans ce contexte que le Médiateur de la CEDEAO pour le Mali est attendu ce mercredi à Bamako.

Nos invités sont :

Hamidou Doumbia du parti Yelema,

Mahamadou Dicko de l’Union pour la république et la démocratie,

Boulan Barro du Congrès national d’initiatives démocratiques CNID « Faso Yiriwa Ton »,

Dr. Abdoul Sogodogo, vice-doyen à la Faculté des Sciences administratives et politiques.

Ecoutez l' intégralité de l'émission Grand Dialogue :


Le Grand Dialogue: Télécharger