Image d'illustration

Perturbation des cours : ''j'ai eu mon BAC en 2019 et je suis toujours en première année'', témoigne une étudiante

Près de 40%, c'est le taux d'admission au baccalauréat malien session 2020-2021. Ces nouveaux bacheliers feront face à beaucoup de défis, prévient l'association des élèves et étudiants du Mali (AEEM). Au même moment, certains professeurs de l'enseignement supérieur regrettent le manque d’infrastructures adéquates pour accueillir tous ces étudiants.

Rappelons que les bacheliers de 2019 orientés à la faculté des sciences économiques et de gestion n'ont toujours pas été évalués. Pourquoi ce retard ? Comment les étudiants vivent-ils cette situation ? À quoi est-ce que les bacheliers de 2021 vont devoir faire face ?

Des réponses dans ce Tous Au Grin.

Nos invités :

🎤 Mariam Sankaré, nouvelle bachelière ( Franco-Peulh)-(Franco-Bambara)

🎤Souleymane Sylla, étudiant en fin de cycle à la à la faculté des sciences économiques et de gestion FSEG (Franco- Bambara)

🎤 Mariam Tiénou, étudiante en licence 3 à la FSEG (Franco- Bambara)

🎤 Belco Cissé, étudiante (Franco-Peulh)-(Franco-Peulh)

🎤Professeur Abdoul Karim Djamouténé, professeur à la Faculté des sciences économiques et des gestions (Franco-Peulh)

Ecoutez l'intégralité de l'émission Tous Au Grin :


Tous Au Grin en franco-bambara: Télécharger


Tous Au Grin en franco-peulh: Télécharger