Crédit Photo: Studio Tamani

Transition : le poste de Vice-président « n'est pas une priorité », affirme un membre du CNT

Le nouveau président de la Transition a prêté serment ce lundi 7 juin. Le Colonel Assimi Goîta investi dans ses nouvelles fonctions de chef de l’État était avant le coup de force du 24 mai dernier Vice-président de la Transition. Mais qui va désormais occuper ce poste ? Sera-t-il supprimé définitivement ? Selon le constitutionnaliste Souleymane Dé, membre du Conseil national de transition, une éventuelle suppression de la vice-présidence ne contredit en rien les dispositions de la Transition. Il affirme que cela est de nature d'ailleurs à accélérer les choses.

Souleymane Dé, constitutionnaliste et membre du CNT répond aux questions de Moussa Mallé Sissoko

Ci-dessous écoutez le magazine en français et en langues nationales :


Magazine en français: Télécharger


Magazine en bambara: Télécharger


Magazine en sonrhai: Télécharger


Magazine en peulh: Télécharger


Magazine en tamasheq: Télécharger